La gnomonique, comment apprendre?

Oui, comment faire un cadran solaire???

Il faut taper chez google: « faire un cadran solaire ».

Oui, mais dans le temps, y faisaient comment?

La gnomonique pratique: le livre

Ah, dans le temps… Ben y faisaient autrement…

Ben moi, de mon temps, je m’y suis mis quand j’ai mis fin à ma terminale électronique, ça fait aujourd’hui exactement quelques années… Y avait bien le minitel, mais on était loin de windows 10…

Pour ne pas avoir usé mes fonds de culottes pour rien pendant toutes ces années, j’ai eu envie d’appliquer mon tout frais bagage mathématique à la conception de cadrans solaires. Je suis allé à la bibliothèque pour trouver de la doc.

Et là, après recherche des bibliothécaires, on m’a trouvé:

LA GNOMONIQUE PRATIQUE

de

Dom François Bedos de Celles

« Yes! Super! Ça va être trop bien! » Me dis-je. Je prends le la_gnomonique_pratique-page_de_titrevieux livre qu’on m’amène, il a vraiment l’air très vieux, et je me pose dans la salle de consultation pour l’ouvrir avec respect.

Je tourne les premières pages plus ou moins vides jusqu’à la page de titre où je puis lire: « MDCCXXIV », autrement dit: 1774. Le livre a été édité 15 ans avant la Révolution Française, 20 ans avant le système métrique… On va faire comment pour les mesures..?

Débordé de curiosité, je tourne et tourne 35 pages de préface et avis du libraire inutiles à mon goût pour enfin arriver à la table des matières. Je pars sur cadran horizontal dans les premiers chapitres. Et là, pour de vrai, je me rends compte que ça va être un peu plus corsé… C’est en vieux françois, et les maths modernes, ils les avaient pas encore inventées…

Pour exemple ci-dessous, la même formule qui donne l’angle d’une ligne horaire pour le tracé d’un cadran, dans la doc que j’ai trouvée à l’époque, et celle qu’on trouve aujourd’hui.

Intéressant la gnomonique « pratique » pour commencer, non..?

Au bout du compte, c’est une règle de 3, et quiconque doté de son certificat d’étude et interprétant sinus autrement que l’endroit où mettre ses doigts est à même de comprendre. Bon, oui, y a de la trigo, mais c’est pas si difficile, et tellement utile quand on parle d’angle.

Pour ceux que l’algèbre rebute, les méthodes géométriques sont également décrites, et là, il faut juste savoir tracer des lignes droites, des cercles et des angles, niveau école primaire, c’est vraiment très simple.

Ce livre est donc accessible, après s’être habitué à lire notre langue telle qu’on l’écrivait il y a 240 ans.

De plus, l’auteur explique comment fabriquer les outils du gnomoniste, il donne aussi des conseils pour la réalisation pratique. En plus d’être complet sur le thème qui nous intéresse, le livre plonge son lecteur dans cette époque déjà un peu lointaine.

Il est disponible au téléchargement légalement et gratuitement sur le site de la Bibliothèque Nationale de France d’où je l’ai tiré pour vous permettre de le télécharger ici:

Télécharger LA GNOMONIQUE PRATIQUE (.pdf 30Mo)


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pourquoi une question aussi bête ?