Le cadran solaire de la Couronne

C’est un cadran équatorial. Il est fabriqué avec des cercles de roues de charrette d’un diamètre de 1.40m, ce qui lui donne une précision de lecture de 20 secondes. En effet, il faut 20 secondes pour percevoir le lent mouvement de l’ombre.

 

Cadran solaire de la Couronne

Ce cadran solaire est gradué en heures d’été avec prise en compte du décalage du méridien de Greenwich qui est de 7 minutes et 52 secondes à Cordes sur Ciel. Autrement dit, il donne directement l’heure légale d’été une fois qu’on a appliqué la correction de l’équation du temps. En hiver, on doit retirer une heure.

Il y a un repère qui correspond à 13h 52min 8sec qui correspond au passage du soleil au méridien, qui correspond au zénith, situé exactement au sud, bref, il est midi vrai.

Le cercle gradué est parallèle à l’équateur (d’où son nom) et le style (la tige qui donne l’ombre) est parallèle à l’axe des pôles.

Ce type de cadran solaire ne fonctionne pas deux jours par an, lors des solstice. Le soleil est dans le plan du cercle gradué, les graduations sont à l’ombre. Je profite des ces journées spéciales pour vérifier que le calage du cadran n’a pas bougé.

Un commentaire sur “Le cadran solaire de la Couronne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pourquoi une question aussi bête ?